• Bienvenue sur le forum du Raffut-Alpin : inscrivez-vous pour pouvoir intéragir avec les autres supporters, créer vos discussions, poser vos questions et ne plus voir les publicités présentes sur le site.

Interview Rencontre avec Nicolas Cuynat avant la saison 2021-2022

El_Presidente

Modérateur
Team Raffut
Inscrit
25 Mars 2021
Messages
2 478
Score de réaction
2 237
Localité
Grenoble
interview-cuynat.jpg
Le Président Nicolas CUYNAT nous a accordé un entretien cette fin de semaine. De nombreux sujets d’actualités et d’avenir ont été évoqués.

A lire ci-dessous !



Président CUYNAT, les entrainements ont repris depuis le 5 juillet. Quel état d’esprit pour cette nouvelle saison ?

L’état d’esprit est bon ! Les joueurs m’ont surpris, dans le bon sens, sur leur implication et sur leur motivation. Certains sont revenus de leurs vacances déjà affutés. Par exemple, Jim NAGUSA et J. RUAUD ont perdu du poids. Jim est d’ailleurs à créditer des meilleures évaluations physiques sur les 1ers entrainements !

Nouvelle saison avec des nouveaux coachs. Cela veut dire une autre vision du jeu et de la vie de groupe ?

Oui on peut dire cela comme ça. Fabien GENGENBACHER sait où il veut aller et ce qu’il veut faire avec le groupe mais également comment il veut le faire. Arnaud HEGUY et Nicolas NADAU sont dans le même état d’esprit : une gestion rigoureuse et un plan de jeu précis et varié. Les coachs vous expliqueront mieux que moi le projet sur lequel ils travaillent. Ce que je peux vous dire, c’est que la discipline sera un des maitres-mots du projet. Certains ont déjà compris qu’il ne fallait pas arriver en retard ! (rires). Cela dit, ce projet est porté par tous et je m’en félicite. Les coachs sont des garçons qui aiment le FCG. Fabien en a fait parti pendant de nombreuses saisons, Arnaud connait bien la maison aussi et Nicolas a déjà pris ses marques.

Quels sont les objectifs de cette saison ?

L’objectif est de se qualifier pour les phases finales au minimum. Cela dit, ce sont les coachs qui donnent les objectifs, pas le président. Nous avons constitué un groupe solide, un véritable bloc qui va jouer ensemble. Le staff travaille sur la cohésion et sur le mental. La ProD2 est une compétition longue et difficile. Le recrutement a été ciblé sur le projet de jeu voulu par le staff. Il va y avoir du changement sur le plan de jeu.

Le projet 3-6-9 est toujours d’actualité ?

Oui bien évidemment. Cependant, l’année que nous venons de vivre avec les restrictions sanitaires a donné un coup de frein aux 3 premières années. Ne comptons pas cette année s’il vous plait ! Comme je vous l’ai dit, le projet est porté par tous les membres du club et nous comptons bien le mener à son terme avec réussite.

15 jours avant la reprise de l’entrainement, le pilier Jérôme REY a quitté le club, dans des conditions semble-t-il difficiles. Que s’est-il passé ?

Je ne souhaite pas polémiquer sur ce départ. Il a souhaité partir de sa seule et unique initiative. Il avait signé une prolongation de contrat de 2 ans en février dernier. Il a souhaité s’en désengager. Soit. Rien n’a été prémédité par le club comme j’ai pu le lire ça et là. Le président Yann Roubert a été correct. Il m’a contacté et j’ai dit non dans un premier temps. Cela aurait pu s’arrêter là. Le joueur et son agent en ont décidé autrement. Il est difficile d’aller à l’encontre de quelqu’un de déterminé. Nous avons fini par accepter la proposition du LOU pour le transfert de J. REY.

"Nous avons une stratégie de compétence et non une stratégie financière"

Certains parlent d’une footbalisation du rugby… (il coupe)

Je réfute ce terme fermement. Si nous avions voulu laisser partir nos pépites, nous l’aurions fait. Notre choix est de fermer la porte aux départs de nos joueurs de valeurs. Dans le cas que nous venons d’évoquer, à aucun moment cela était prémédité. Cela dit, si des clubs sont intéressés par nos joueurs et c’est normal, c’est le jeu, il y aura un prix à payer. Je suis ferme là-dessus. Le but n’est pas de vendre des joueurs. Nous n’en n’avons pas un besoin impératif. En termes de méritocratie, le FCG se trouve aujourd’hui tout en haut de la ProD2. Nous avons obtenu la 2ème gratification du championnat derrière l’USAP et cela même en terminant à la 6ème place de la phase régulière. Nous avons une stratégie de compétence et non une stratégie financière.

L’argent est tout de même le nerf de la guerre, non ?

Bien sûr, on ne peut pas le nier. Notre projet, qui est je le rappelle, un projet collectif est de créer des richesses au travers de la marque FCG. Par exemple, nous souhaitons avoir un outil performant bâti sur Lesdiguières. Nous sommes en discussion avancées avec la mairie de Grenoble pour obtenir un bail longue durée sur ce stade. Cela nous permettra d’investir sur ce bâtiment en investissant dans de nouveaux locaux plus conformes au standing du club. Nous voulons valoriser la marque du club autour notamment de l’emploi, de la création d’une micro-crèche, faire de la prospection financière pour créer notre propre complexe sportif. Le stade Bachelard n’est plus suffisant à l’heure actuelle. Nous travaillons sur ce projet de complexe sportif à Grenoble même.


"Nous structurons le club pour le rendre plus fort face à ses concurrents"


Le projet semble ambitieux mais est-il assez fort pour lutter face aux clubs aux moyens financiers très importants ?

Nous travaillons pour qu’il le soit. Vous savez, je ne suis pas un mécène. Le club ne m’appartient pas. Nous sommes un collectif d’entrepreneurs du terroir isérois avec un projet collectif et ce collectif n’est pas fait pour remplacer un mécène. Nous continuons à élargir le cercle des entrepreneurs qui veulent investir au sein du club. Nous sommes là pour le territoire et le meilleur emblème c’est le FCG. Nous structurons le club pour le rendre plus fort face à ses concurrents.

"Le FCG est une vielle dame que l’on respecte"

Et si un mécène frappe à la porte du FCG ?

Nous ne serons jamais ennemis de l’intérêt du club. Le FCG est une vielle dame que l’on respecte. Si un mécène s’intéresse au club nous l’écouterons : mais il faudra venir avec des moyens, de l’envie et je le répète avec le respect de l’institution FCG.

Après l’année marquée par les matchs à huis clos, sentez-vous que le public, les supporters du FCG sont prêts à repartir avec vous ?

Oui, je l’espère et je le pense. La campagne d’abonnement a débuté au début du mois de juillet. A ce jour, 25% de nos abonnés nous ont fait confiance pour la saison prochaine. C’est un petit moins que l’an passé à pareil époque. Le contexte que vous avez rappelé n’y est sans doute pas étranger. Je sais que c’est la sensiblement la même tendance pour les autres clubs. Le COVID nous a fait beaucoup de mal. J’espère que la mise en place du Pass sanitaire nous permettra de voir l’avenir sereinement. Je suis confiant. Mais il faut être clair : une 2ème année comme la précédente ne permettrait pas au FCG de survivre. Ce serait le cas pour le rugby en général. Une jauge à 5000 personnes minimum nous permettrait de tenir économiquement et de satisfaire nos partenaires. Nous n’en sommes pas là heureusement.



Revenons au sportif. 2 matchs amicaux prévus au mois d’août mais aucun à Grenoble. Pourquoi ?

Nous « devions » un match à Oyonnax : ils sont venus à Lesdiguières en amical l’an passé. L’équipe de Nevers n’a pas voulu se déplacer. Nous avons accepté de leur rendre visite mais nous avons négocié notre déplacement.

C’est-à-dire ?

Quelque chose me dit, que nos joueurs iront faire un petit tour du côté du circuit de Magny-Cours ! encore un moment qui sera propice à la cohésion. Par ailleurs, il est fort probable que nous organisions un match qui se fera sous forme d’opposition face à nos voisins du LOU, cela reste toutefois à être confirmé.

Les supporters pourront suivre les rencontres malgré la distance ?

Oui ! les rencontres seront retransmises sur Twitch. Le FCG Alive du mois d’avril, nous a fait prendre conscience que nous avions les capacités humaines et techniques pour nous engager encore plus dans ce type de communication. Alors nous continuerons ce format qui plait beaucoup.



Propos recueillis par @El_Presidente le 15 juillet 2021
 
Je savais pas qu'ils étaient locataires à Lesdiguieres. J'étais persuadé que ça leur appartenait...

Chouette interview en tous cas 👍

Vivement la saison prochaine 😉
 
perso, je trouve le projet ambitieux. Tant sur le plan sportif que sur les investissements. On a le sentiment que le FCG prend le temps de se construire dans la durée.
Il semble que les investisseurs ont vraiment un amour pour le club et qu'ils le placent au dessus de leurs ambitions personnelles.
Du moins c'est ce qu'ils disent : je veux bien les croire

Sur le plan sportif, un virage net est pris avec l'arrivée des nouveaux coachs. Nouveau plan de jeu (on devrait s'appuyer sur une grosse défense) et nouveau management : exigence, discipline et motivation. Un joueur qui pensait pouvoir faire peu d'effort car il a un CV, tombera de haut.
Certains vont devoir s'y filer. Quand on voit un Nagusa déjà fit et en plus à l'heure pour la reprise, c'est plutôt encourageant.

Enfin, si la volonté est bien de garder nos jeunes pépites le plus longtemps possible (je peux vous dire que des efforts sont faits pour leur proposer un projet ambitieux), si les clubs adverses souhaitent les engager, ils devront payer de grosses indemnités. Un FCG de retour dans l'élite avec ses jeunes formés au club, c'est tout à fait possible. Cela dit, une pépite qui a des propositions, on ne pourra pas l'empêcher de partir, suivez mon regard. Il rapportera de l'argent qui permettra de renforcer l'effectif à moindre coût.

J'ai senti un président motivé, qui apprend vite sur le plan des négociations et qui sera ferme face à des clubs peu scrupuleux ne respectant pas la maison FCG. Un club en particulier, n'a pas été honnête et celui-là, le président l'a dans le viseur. Il ne se fera pas avoir 2 fois.

Nous, supporters voulons voir notre club revenir dans l'élite, eux aussi. Nous, nous sommes pressés, eux veulent construite des bases solides pour y parvenir et cela prend un certain temps. Ce qui correspond bien au fameux : 3-6-9
 
Au delà de son projet sur 9 ans que je trouve extrêmement long compte tenu des mandats de ses prédécesseurs (c'est notre quatrième président en peu de temps, ne l'oublions pas), j'espère qu'il s'inscrira dans la durée. Le club a besoin de stabilité à tous les niveaux. La présidence en fait partie, tout comme l'effectif, le staff...

Nicolas Cuynat est un entrepreneur qui est parti de rien et qui a fait ses preuves avec Mare Nostrum. Il a le nez pour les affaires, il raisonne sur du long terme : Rome ne s'est pas construite en un jour. Je ne doute pas qu'il ait les moyens de ses ambitions.

Mais ça prend du temps... On corrige, on apprend, on peaufine...

J'espère juste qu'on lui laissera le temps de mener à bien son projet et qu'il le réussira.
 
merci el présidente pour ton investissement icisur ce site les supporters sont respectées
merci à toi ! c'est le but de notre forum : on se respecte toutes et tous quelles que soient les opinions. Le but est de débattre dans la bonne humeur ensemble et cela même si nous ne sommes pas d'accord entre nous. C'est ce qui rend un débat constructif et... passionné !
 
Dernière édition:
une petite précision pour ceux qui ont du mal avec le sens des mots :
gratification : Somme d'argent donnée à qqn en sus de ce qui lui est dû.
La méritocratie est un système politique, social et économique où les privilèges et le pouvoir sont obtenus par le mérite. Celui-ci est fondé sur la reconnaissance de la valeur par les diplômes, l'expérience, les qualités, les vertus.

cqfd
 
une petite précision pour ceux qui ont du mal avec le sens des mots :
gratification : Somme d'argent donnée à qqn en sus de ce qui lui est dû.
La méritocratie est un système politique, social et économique où les privilèges et le pouvoir sont obtenus par le mérite. Celui-ci est fondé sur la reconnaissance de la valeur par les diplômes, l'expérience, les qualités, les vertus.

cqfd

Répondrais-tu à des interrogations formulées sur le forum du fcg ? 😁
 
le projet est bon, c'est certain, mais ce qui me gène un peu ,c'est de devoir tout les ans repartir sur un projet 3/6/9...
Nous avons déjà entendu ce type de projet par la bouche des divers présidents. ( donc par le même groupe d'investisseurs)
Maintenant il nous faut du concret, rapidement, sans quoi le discours fera pchitt...
Enfin , le LOU n'est pas un ennemi pour le FCG, ( malgré Géraci et Rey) la preuve il y aura une rencontre sous forme d'opposition entre les 2 clubs...et n'oublions pas que Mare Nostrum est aussi investisseur au LOU!!
et pour terminer, pour valoriser la marque du club FCG, il faut que l'équipe soit forte et performante sur toute la saison, donc viser la qualif et le titre...
 
il me semble que le club avait un bail emphythéotique de 99 ans.. mais cela date un peu et il reste probablement la moitié voir un peu moins peut-être...
pour être plus précis voici un document officiel...

<<....Communiqué du FC Grenoble au sujet de la signature avec la ville d’un Bail Emphytéotique Administratif :

Le FC Grenoble Rugby se félicite du vote par le Conseil Municipal de la Ville de Grenoble, relatif à la promesse de passation d’un Bail Emphytéotique Administratif (BEA) entre la Ville et le Club pour le stade Lesdiguières. Le périmètre du BEA comprendra dans un premier temps les tribunes Liénard et Finet et sera conclu pour une durée de 25 ans.
La passation d’un BEA est une première en France entre une ville et un club professionnel de rugby a peu de précédents. Elle témoigne de la bonne collaboration entreprise entre la Collectivité et le FCG depuis plusieurs mois sur ce dossier. Ce BEA s’insère dans le cadre d’un projet plus vaste de revitalisation du sud de la Ville, dont le projet de rénovation de Lesdiguières sera l’un des catalyseurs.
Grâce au BEA, le FCG aura donc la possibilité de concevoir, mener et financer la rénovation du stade, tout en supportant d’une part l’intégralité des charges liées à l’infrastructure, et d’autre part, en versant un loyer annuel d’utilisation à la collectivité.
Le FCG prévoit notamment dès l’intersaison 2013-2014 de :
– Améliorer les conditions d’accueil, de confort et de sécurité du grand public à Lesdiguières, à travers notamment la restructuration de la tribune d’en-but Finet.
– Renforcer encore le dispositif d’accueil « Partenaire » via la création de nouveaux espaces réceptifs.
– Mener un projet de création d’un centre d’entrainement et de performance pour son centre de formation et son équipe professionnelle.

La signature effective du BEA interviendra durant le premier semestre doit intervenir avant l’été 2013....
Le commentaire de Marc Chérèque, Président du FC Grenoble Rugby : « Grâce au BEA, le FC Grenoble, mais aussi « l’entreprise FCG », se voit confier la gestion d’une partie de son outil de production. Le club va pouvoir mener engager un projet de restructuration du stade Lesdiguières conçu par lui et pour lui. Il ne s’agit pas de construire un nouveau stade, puisque le stade existe déjà, mais d’améliorer l’existant pour disposer à terme d’un « outil-stade » adapté à nos besoins quotidiens et événementiels, le Stade des Alpes continuant à offrir la capacité pour les plus grands évènements.»
Le club remercie la ville Ville de Grenoble de ce témoignage de confiance rare, et est fier de pouvoir être impliqué dans un projet urbain d’envergure et d’aménagement du territoire. Le FCG est heureux que la future rénovation de Lesdiguières concourt à la revitalisation d’un quartier, déjà dynamisé par l’arrivée du tram E à l’automne 2014, et participe à la valorisation de l’image de Grenoble dans la France du rugby.
Le commentaire de Fabrice Landreau, Manager Sportif du FC Grenoble Rugby : « La création d’un centre d’entraînement et de performance est un élément clé dans l’ambition sportive du FCG. Il va nous permettre de renforcer la compétitivité de notre équipe professionnelle, tout en améliorant la qualité de la formation dispensée à nos jeunes joueurs. La restructuration de Lesdiguières permettra également de jouer dans une enceinte digne du Top 14, et de pouvoir accueillir nos fans dans les meilleures conditions.».....
>>
 
Dernière édition:
"Doit intervenir"

Ça n'est jamais arrivé.
 

Derniers messages

Retour
Haut